Pages Menu
Categories Menu

Posted on Avr 8, 2015 in Monde des défis

La Gamification pour les nuls

La Gamification pour les nuls

 

Bonjour les amis !

Dans cet article nous allons découvrir ce qu’est la Gamification. Quel est encore ce mot anglais ? La gamification (ou ludification pour les puristes) est le transfert de mécanismes du jeu (points, classements, badges, communauté de joueurs) dans des domaines sérieux qui n’ont rien à voir avec le jeu. Par exemple le boulot !

Une récente enquête américaine menée par Gallup Daily indiquait que 71% des employés  se disaient « pas engagés » au travail et « ennuyé par leur quotidien au boulot ». Quel solution mettre en place ? Les faire jouer !

 

clavier gamification

Crazy gamer

 

A) Les  ingrédients essentiels de la Gamification :

Game mechanics ©benbressington.com

Game mechanics ©benbressington.com

Il nous faut donc des badges de récompenses, un système de niveau, un classement, une barre de progression, une monnaie virtuelle (ou des points), des cadeaux et des interactions avec les autres joueurs.

Quel est le but de la gamification (ou ludification) ?

Gamification results ©benbressington.com

Gamification results ©benbressington.com

Le but est que le joueur reste plus longtemps, de le fidéliser et de générer plus de revenus (et oui tout le monde veut du cash, c’est le nerf de la guerre !). Le jeu rapporte gros, et ce n’est pas à la française des Jeux, qui a généré un chiffre d’affaires record de 13 milliards d’euros (fin 2014) que nous allons l’apprendre.

Pour synthétiser en 3 points, voici les 3 M de la gamification : Motivation, Momentum, Meaning

Badges de gamification - ©digital corner

Badges de gamification – ©digital corner

Motivation : la motivation vient soit d’une récompense extérieur, un cadeau par exemple. « Une voiture à gagner en répondant à ce questionnaire ». Elle peut aussi venir d’une récompense intérieur, comme un badge. Quand on sait que les gens sont prêts à risquer leur vie au combat pour un bout de médaille (la Légion d’honneur), on comprend pourquoi des internautes accumulent non moins fièrement des badges fictifs. La motivation peut venir aussi du fort intérieur du joueur par son attrait pour une activité par exemple.

Momentum : équilibre. Le momentum est acquis en équilibrant la difficulté du challenge avec les compétences du joueur. Si les joueurs trouvent le jeu trop facile, ils vont vite êtes blasés. Mais si les challenges sont trop durs, les joueurs vont être frustrés. Les applications gamifiés doivent engager le joueur très vite et maintenir leur engagement à travers l’usage de challenge, règles, chances, récompenses et niveaux.

Meaning : pour réussir les applications gamifiées doivent fournir du sens aux utilisateurs. Beaucoup vont avoir un aperçu différent du sens à donner à leur jeu, mais cela peut leur permettre d’aider des associations, perdre du poids, réussir dans une compétence particulière ou réussir une tâche précise (gamification pour faire des pompes au niveau musculation).

gamification mecanique du jeu

gamers gamification

Fini la théorie, passons maintenant à des exemples concrets de gamification. Et vous verrez que ce processus, engagé à travers le système de « miles » par les compagnie aérienne est maintenant tout autour de nous !

 

B) Des exemples de Gamification :

 

1) Waze : conduire en jouant

Cette start-up israélienne, a pu créer ses propres cartes grâce au trajet des automobilistes, en analysant le tracé des multiples itinéraires. Des points sont données aux automobilistes pour les motiver, en fonction du nombre de kilomètres parcourus, de routes découvertes…L’application propose également des jeux avec des objets fictifs (bonbons, chocolats…) à récupérer à des endroits précis. Waze a été racheté par Google en Juin 2013 pour 966 millions $, et comptait 70 millions d’utilisateurs en février 2014. Les mécanismes de jeu ont permis de doubler Coyotte en nombre d’utilisateurs et de fidéliser un grand panel de jeunes automobilistes.

Waze Gamification

2) Samsung Nation : soutenir la marque

Conçu pour les fans de la marque Samsung, ce nouveau serious game permet de recevoir des points en rédigeant des articles, partager des contenus, réaliser des actions marketing, etc… Les résultats sont impressionnants, il y a +500% d’avis rédigés sur les produits, +66% de visites, + 30% de commentaires et les coûts marketing ont été grandement réduits…ils sont pas fous ces Coréens !

Samsung nation gamification

3) Chamillionaire : une armée de fan

Voici le fantasme d’un rappeur américain qui a créé une armée à son nom, la « Chamilitary », afin d’améliorer la viralité de ses chansons. Les fans sont classés selon une hiérarchie calquée sur les grades de l’armée. Hausse du taux d’inscription suite à cette implantation de gamification : +32%.

chamilitary gamification

Chamillionaire

4) Croix Rouge GTA : Savoir sauver des vies

Conçu par la Croix Rouge, cette démo enseigne quelques manip pour être un bon « healer » (toute la démo est touné sous la forme de jeu et dans le language GTA). Les joueurs peuvent atteindre le dernier niveau en participant à une session de prévention routière dispensée par la Croix Rouge.

Croix rouge GTA Gamification

 

5) Gumulon : Mâcher des chewing-gums

Voila un truc qui a pas mal mâché ! C’est un adverGame où l’on doit mâcher un chewing-gum devant son téléphone pour gagner. Celui-ci a un système de reconnaissance de mouvement de la machoire, et plus le joueur mâche plus il gagne des points. Il peut aussi passer des niveaux en scannant des codes barre de paquets de chewing-gum. C’est bête mais tout le monde a envie d’essayer non ?

6) Codingame : Coder entre programmeurs

Codingame est un jeu pour les informaticiens. Ils doivent s’affronter autour de challenges de programmation (18 langages proposés). 15 000 codingamers de 120 pays s’affrontent régulièrement sur le site de ce serious game pour obtenir des points et monter dans le classement. Ce bijou technologique nous vient d’une entreprise montpelliéraine.

 

Codingame gamification

7) BUX : Jouer en bourse…

 

L’application permet de jouer des crédit virtuel (ou réel) pour gagner des points…et bien sûr de l’argent aussi !

Kapitall gamification

8) Galéo City : un Sim City pour Bouygues Immobilier

Bouygues Immobilier a crée un jeu, similaire à Sim City, appelé Galéo City. C’est une ville en construction où les employés peuvent devenir chef de projets. Ils doivent gérer les plannings, apporter des solutions, et gérer des clients lors de la construction de bâtiments tout cela sous la forme de jeu. Vous comprenez maintenant pourquoi de nombreux immeubles vides poussent autour de vous !

Galéo city gamification

Partant d’un sujet sérieux, tous ces exemples ont mis en place des systèmes de gamification (game mechanics) avec des points, des classements, des niveaux et des récompenses.

 

C) Le leader mondial du défi, Intripid, le meilleur exemple de gamification :

 

Mais le meilleur exemple de la gamification (ou ludification), c’est bien sûr : Intripid  !

Un jeu qui vous permet de découvrir Paris en faisant des défis !

banniere-blog

2 643 vues